Ce topic est la suite de l'article "Dieu et le destin de l'homme"

Que l'on se mette d'accord sur une ou deux choses :


1. Je ne suis pas athée. Je crois en un Dieu Créateur et agissant.

2. Je ne dis pas qu'il ne faut pas prier. Des fois, une prière faite avec foi a quelque effet...

Le hic avec le Seigneur, c'est sa souveraineté. Qui sommes-nous, pauvres mortels biodégradables, pour s'y opposer ? Eh bien, cette souveraineté ne comporte pas de grandes différences avec le loto ou tout autre jeu de hasard. Des exemples ?

- Vous n'avez pas demandé d'être riche, Dieu vous comble de biens. Vous priez, ne fût-ce que pour décrocher un boulot stable, Dieu vous en prive...

- Un alcolo fait la fiesta toute sa vie et jouit d'une santé de fer. Vous priez dans la salle des urgences depuis des semaines, luttant contre un cancer galopant qui, malgré vos suppliques, va vous emporter.

Comme nous sommes dans un vaste casino planétaire, l'inverse des exemples ci-haut cités est parfaitement applicable...

Franchement, on ne sait trop à quel saint se vouer, si je puis me permettre l'expression.

C'est ainsi qu'au vu de ce qui précède, j'ai pris la ferme décision de ne pas passer de longues minutes à remercier le Seigneur d'une quelconque grâce ou à lui solliciter l'accomplissement de telle ou telle chose. Pas plus de cinq minutes de prière par jour, et c'est déjà ça...

D'ailleurs, le Christ nous recommande de ne pas se répéter inutilement, comme de vulgaires pharisiens. Ceux qui perdent leur précieux temps dans les églises d'endormissement qui pullulent telles des punaises dans notre soi-disant pays devraient l'intérioriser. Depuis le temps que l'on prie pour la RDC, la situation ne fait qu'empirer du jour au lendemain. J'estime que l'argument, qui prétend que c'est parce qu'on s'adresse mal au Seigneur, s'avère des plus simplistes et réducteurs. Cette réplique est une insulte à tous ceux qui possèdent une réelle ferveur et une grande foi. Or la foi de deux ou trois peut sauver le plus grand nombre. Sous d'autres cieux, ce principe paraît fonctionner. Au Congo Demo(n)cratique, il semble mis en échec. Pourquoi ?

Seul Dieu, dans Sa souveraineté, connaît la réponse, et pas besoin de trop prier pour l'obtenir, car en retour, vous obtiendrez... des clous !